Les origines de l'Ensemble Vocal de Roanne

En 1949, Félix Pierre Fornas prend la direction d'une chorale paroissiale dans le quartier de l'Arsenal à Roanne. Cette chorale était alors composée d'une vingtaine de jeunes filles. Le nouveau chef se fixe rapidement plusieurs objectifs :

             - ajouter des pupitres d'hommes

             - assurer une formation musicale à ce groupe

             - ouvrir le répertoire à des œuvres profanes

             - participer à des concours et des échanges entre chœurs

             - collaborer avec des orchestres régionaux et d'autres chefs

             - réaliser des enregistrements d’œuvres de la Renaissance

En 1972, la chorale qui a largement doublé ses effectifs prend le nom d'Ensemble Vocal de Roanne.

Cette même année, l'Ensemble Vocal enregistre à Charlieu l'émission de télévision "Les musiciens du soir" animée par Serge Kaufmann.

 

En 1980, grâce à leur très bonne prestation lors de la Messe en sol de Schubert avec les chœurs et solistes de Lyon dirigés par Bernard Tétu, les choristes de l'Ensemble Vocal de Roanne sont invités à participer à la deuxième édition du festival Berlioz. Des liens se tissent entre les chefs et musiciens. Demande est faite  à  Florence Gauthier, choriste au chœur de Chambre de l’Orchestre de Lyon, de venir chanter à Roanne – en soliste cette fois - lors du Magnificat de Vivaldi  en 1981. Musiciens et public sont  séduits par sa voix d’alto.

​Elle n'aura de cesse de faire découvrir à ses choristes et au public de nouvelles œuvres avec, à l'occasion, le concours d'autres chœurs ou formations musicales.

Sous sa direction, l'Ensemble Vocal continuera de participer aux concours organisés par la Confédération Musicale de France jusqu'en 2010 où il obtiendra le Premier Prix, mention Bien, en division Honneur, le plus haut niveau dans l'hexagone auquel peut prétendre un chœur amateur.

Félix Pierre FORNAS

Florence GAUTHIER - BLANCHARD - 1982

En 1981-1982, Félix Pierre Fornas songe à quitter ses fonctions de chef de chœur et demande à Florence Gauthier de prendre la succession. S'engage une année de co-direction à l'issue de laquelle Florence Gauthier, plus tard, Florence Blanchard, reprend le flambeau. Elle est alors âgée de 23 ans. Ses compétences professionnelles et son charisme apportent un nouveau souffle de dynamisme au sein de l'Ensemble Vocal de Roanne.